lalune

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

sur l'album de la comtesse

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, décembre 15 2004

Perles A rebours

Rien à voir avec quelque événement historique que ce soit, c'est juste le nom de la Comtesse.

Lire la suite...

mercredi, décembre 8 2004

the retour of the comtesse

bah vi, j'ai pas pu la semaine dernière, mais là, je me rattrape.

Lire la suite...

mercredi, novembre 17 2004

Comtesse

"Pas de procession pour la Constitution (1). Sarkozy toqué de la Bible (1) ? Nicolas montre sa foi, source de sagesse, et enfile une calotte devant des popes (2). Il dîne avec des rappeuses, présente sa Bible à la Santé et à de saintes cathos (3). Bernie, qui l'a fait mander, l'a trouvé trop baptisé et Chirac doute en se prélassant (2). Il va se faire fustiger, ce petit pâle qui pose en quêtant (2).
Fuyant les cocos de Saddam, la bergère de l'Irak offre ses petites chèvres (*). Elle ne recueille donc pas de liasses en tendant ses petites chèvres (1). Boom sur les urnes (1). Des urnes que recouvre un gros bob ou des urnes bridées (2) ? Mamère n'aime pas la poule (1). La poule ne va pas avec les médocs (1).
Le sculpteur funéraire, qui veut couvrir son marbre de belles ganses, guette, en chassant les mouches, des signes de belles ferventes, tout en faisant une grosse bise à un gitan (4, j'adore la dernière). Belle cause, grands dieux (1) ! Mais attaqué par des puritains bien noble, le voila empêché par des dévots qui mentent (2).

(*) double croisement de voyelles plus un contrepet traditionnel : de la bien belle ouvrage ma foi...

En voici donc 24, plus celle étoilée, que je compte triple, soit 27.

mercredi, novembre 3 2004

Petites perles

Pour si il y en a des qui ne connaissent pas encore, voici reproduites quasi en intégralité, les perles de "l'album de la comtesse" publiées dans le Canard Enchaîné de ce jour. Alors c'est très simple : à la fin de chaque phrase (ou groupe de mots), il y a un chiffre entre parenthèses correspondant au nombre de contrepèteries que j'ai trouvées dans ladite phrase. Cela ne veut aucunement dire qu'il n'y en a pas d'autres cependant. Pour les phrases en italique, cela veut dire que je n'ai pas trouvé. Et si il y en a toujours des qui ne savent pas ce qu'est une contrepèterie, je les renvoie au premier dictionnaire qu'ils croiseront sur leur chemin.

Lire la suite...

mercredi, octobre 20 2004

contrepets du soir, euh... contrepets du soir.

attention, billet à rimes riches.
ou pas.

Lire la suite...

mercredi, octobre 6 2004

Comtesse prolifique

perles du mercredi, en urgence

Lire la suite...

jeudi, septembre 30 2004

toutes mes confuses

En raison de plein de trucs, je ne vous propose les perles de la comtesse que maintenant. Mais c'est comme ça, et "vieux motard que j'aimais" comme dit le proverbe...

Lire la suite...

mercredi, septembre 22 2004

car il ne faut pas l'oublier

Cette comtesse est une brave femme. Elle a retrouvé toute seule le chemin de ma prairie. Bon, c'est plutôt bien fléché, mais quand même...
Et pendant la pause de midi, elle est passée me conter non pas fleurette, mais ses dernières perles.
"Jacques ne l'aime plus, ce vieux Charles (1). Pasqua, avide de butins, a un problème de Chypre (1). Il court après une élection, et craint de finir fêlé après une incarcération (2). Sarko et Villepin se grouillent, et Raffarin encaisse (1). Nicolas néglige la semonce de ses collègues, qu'il écrase de son talent, et vise l'or de Juppé en surestimant sa cagnotte (2).
Un congrès de Mamère (1). Le Pen, pas bête, étale ses problèmes de bureau (1). Aillagon couine et méprise nos fouilles (1). L'archéologue fore mieux après une délation (1) ? Ecartez les fûts des quilles (1). Fûts pleins de packs, ou gros packs pleins de CD (2) ?
Raffarin à TF1 veut un contrat propice aux messages (1). Hollande boude en Fabius pense (1). Malgré les dissensions de leurs membres, ils cherchent à se calmer (1, ma préférée). Chevènement rêve de plein de 'non', l'oeil rivé sur des cocardes (1)."
Bon, ça doit en faire 18.

mercredi, septembre 15 2004

avec mes excuses pour le retard

Comtesse du jour :

"Chirac gâte ses potes usés (1). Certains vont à la soupe et se sucrent (1). Pendant que Bernie passe, minaudant, démentant que Jacques laisse flatter son gros Raff' par Poutine et que le président de l'EDF l'abuse, Chirac donne des postes à des relations utiles, dont un gros sanguin qui fait la tête (5). Fabius contre Sarko, ce serait un 'non !' contre un cabot (1). Un pharmacien fait gicler un spray ferme (1). La femme de Julien voit couler le spray de son derme (1). Les pélerins n'ont pas le hobby de la quête (1). La quête, c'est fouille le fond d'une Curie en tournée manquand de fric (3). Bill, paré, se fait ponter (1). La piteuse Monica l'avait trop tapé (1). Des peintres de la Maison-Blanche ont trouvé une bonne sous-couche (?). Bush fait peindre des loges (1). Les GI ne quittent plus leurs bases (1). Amélie a subi des avanies de la Russe (1). Et elle en a subi des sets (1, rajoutée perso). Leclerc soutient les baisses de Sarko sans profiter et nuit aux ventes avec ses fils (2).

22. plus une seule à mon avis dans la Maison-Blanche.

Bonne chance à toutes et tous

mercredi, septembre 1 2004

de l'art de décaler des sons (1)

 

Bon, je réexplique pas, c'est parti :

"Des débats brisés (1). Ces grosses têtes se cessent de banqueter (1). Face aux photographes désireux de mettre un grand homme dans leur rectangle, des éléments du PS étalent leurs fiches, leurs manques et leurs brouilles (3). Un militant dénonce avec un certain feu, délation à la clé, Fafa et autres pros qui refusent la Constitution (3). Ce Fabius est l'un (1) !

D'un caneton incrusté dans le 'Paca de sa coquine' (1) : Je préfère une latte aux branchettes (1). Sens-tu l'âcreté de ces Pouilles (1) ?Lu sur un appel : Au coeur du don (1). Les infirmières comptent du sang (1) ? Pancarte : 'Col de Montfuron (1). Pas d'écriteau lisible (1) ?

Les étudiantes en bavent trop sur les sites (1, ma préférée). Elles sont bernées par ces sites (1). De jolies écolos lavent leurs vélos dans la Lozère (1). Et de gentils membres se lavent dans les chotts (1). Un juge ne s'enferre sur aucun gros dossier (1)."

et encore une tournée de 21. Bonne chance !

C'était une nouvelle fois ma rubrique : Il y en a combien qui comprennent de quoi ça parle ces posts ?

mercredi, août 25 2004

épreuve de gymnastique

 

Et oui, comme aux JO, ce matin c'est gymnastique. La comtesse était très fière de sa médaille décrochée de haute lutte (non, y en a pas là...) et partie dans son élan, elle m'a proposé ceci :

"Dopage : les grecs minés (1). Défaut des grecs (1). Las de luttes sans pardon, ils se piquent après s'être trop donnés (2). Des pendards se droguent et se cassent sans se calmer (2). D'autres, plein de tares, s'envoient des fioles et avalent des fibres de choux (2). Mouillées sans record et fêlées après une triste élimination, des sprinteuses pas brillantes se shootent (3). Une lanceuse de Tulle se sent encrassée (1). Vautrée sur un gros banc, elle crie : 'mea culpa' (1). La Chine ne paume guère et les nippons se lâchent (2). L'équipe placée (1) : un cavalier suffit en selle (1, ma préférée). Son amie voudrait qu'il fuie les paddocks helléniques (1). Des kenyans avides de grands fond courent sans bafouiller (2). Des doux mariés sont sensibles aux charmes des belles athéniennes (2). Jacquet hurle que son Zizou est parti (1 ma préférée à égalité). Un berger, qui rêve de grosses ventes en faisant sa faisselle, hurle qu'un énorme loup lui a mordu la panse (2). L'effroi du pape (1) : à Lourdes, où l'on chauffe les bains et éponge les salles, il a découvert des clichés cathos (3)."

en voici 28. Moi j'en ai 27, et tant que personne ne s'est manifesté, je prends la première place. Si quelqu'un trouve celle qui me manque (et en considérant qu'il a toutes les autres), il a l'or.

Have a good luck tous.

mercredi, août 4 2004

post noble

 

Mouais. Enfin qui parle de Comtesse quoi... Et c'est reparti, comme un mercredi :

"Bouchons pour l'été (1). Les pneus hululent et les voies crissent (2). Une pâle sécheresse fait trop baisser les eaux (2). Fuyez la Meuse fraîche (1). Un gros d'Agen, qui n'a jamais eu de PV, a vu des jaunes futés loin du son des radars (3). Les flics qui traquent manquent de briques (1). Madame la laitière, si on te propose deux tanks à lait, tu ne manqueras pas de cuves à lait (1). Admirez l'habit de cette flûte (1, ma préférée). La flûte qui a la pêche parle d'écoute dès qu'on l'habille (2). Pub : Petits pots et carottes (1). Des carottes pincées (1) ? Grandes fêtes et belles craquantes (1). Des folles de La Baule se gourent (1). Les vilains cépages (*). Une hégérie démocrate : Mon Kerry vaut bien mieux qu'un Bush (1) !"

(*) : celle-ce je ne l'ai pas, comme beaucoup d'autres malheureusement cette semaine, mais elles ne me plaisaient pas, alors que je sens que celle-ci peut être sympa. Donc à vot' bon coeur m'sieurs dames...

Enfin il y en a quand même 19 (+1).

mercredi, juillet 21 2004

comtesse, ah...

 

La vie ayant repris un cours un peu plus normal, revoici les perles de ma préférée d'entre les titrées. (Après ma princesse quand même).

"Bogues dans les gares (1). Contrôles et dures luttes (1). On se goure dans les bogues (1). Des lignes exhalent des relents de bouffe (là où on bouffe trop dans les rames) (2). Il reste des rails à coucher et des trains de Bâle à pousser (2, avec ma préférence pour la première). Un voyageur rêvant de Nice a récupéré son plan souillé par un gay (1+1). Pub tombée sur des rails de couleur : Belgique-Erythrée (3). La SNCF multiplie des dires en accumulant les pannes (1). Les dires et plein de trac, car certains manquent de pif et trouvent peu de pannes (2). Sarko connaît le rite de la Baule et ce coureur de jupons s'affaire sur un quai (2). Il s'affaire sans trouver les sections (1). Kasparov scrute le fou et le contre (1). Fuyant les débats des raseuses, Juppé, fêlé par la tentation d'une certaine Venise, a l'air d'un condamné (3, mais récentes). En congé loin du Raz, ce Raff' est peu dopé, mais ce type de maquignon cherche à flatter les troupes (3). Sur France-Info : Séchez les pétales (1) ! Le jardinier a sa bêche pleine de fleurs (1)."

En voila 27. (et 26 pour moi.)

Courage Bidibul !!

jeudi, juillet 8 2004

maudite comtesse

 

Hum, la moisson est bien maigre cette semaine. J'ai quasi rien trouvé ! Alors je compte sur vous (enfin sur le peu qui aiment jouer à mon jeu...)

"Fresques des balles et foot dense (2). Bons crus pour l'Attique : la Grèce facile (2). Regard sur l'euro passé des vainqueurs qui dédient leurs pastis helléniques et leur balle aux portugaises (*). Les grecs butinent les passes (des passes souvent futiles) et shootent en écartant les bras (3). On prépare les panneaux pour les Jeux (1). Un organisateur exige un beau train pour le Pirée-Athènes (**). France-Info a parlé de foot rugueux (1). Les allemands regrettent leur Saxe (1). Forcés de rentrer dans le rang après un tel coup de semonce, les Bleus touchent l'abîme et parlent de fausse Grèce (3). Fête tassée et ami ardent : le marié aimant a sû communiquer (3). Sensible aux fils d'Eve, la mariée Adeline a péché ? (2, et la dernière est ma préférée)."

(*) : rien, c'est la misère, j'ai honte. Y en a au moins deux !!

(**) : j'ai que la deuxième

C'est une catastrophe Thérèse, mais en voila au moins 19... et certainement 22 pour les plus perspicaces.

mercredi, juin 30 2004

perles du mercredi

 

Bonjour, c'est votre ostréiculteur préféré !

Il y a deux semaines, pas de récolte, et la semaine dernière, les perles étaient en bois. En voici donc des bien nacrées, pour égayer votre journée. Et c'est parti :

"Ma vie : un sax et des fresques (1). Une grosse piteuse folle de Bill (1). Bill avide de thunes (1). Bill, qui triche en enfonçant une Monica, touche plein de pubs avec son gros tas de bouquins (3). Mais la grosse piteuse à la langue bien pendue renoue avec les piges (1). Mais elle réserve ses piges à d'autres types et ses papiers pleins d'onction à d'autres mecs qu'elle pousse aussi à tricher (3). Selon des spécialistes de la Constitution, Giscard serait un pro (1). Ouï à la Gay Pride : les CD, ça mange pas de pain (1). Des attachées UMP, en quête de mobs pour l'Elysée, refusent d'enfourcher les mobs de ces zozos (2). Un hétéro : Mamère a arrosé plein de potes (1, ma préférée). Mégret : un rude cas (1). Le Pen, cafard, fustige les Bleus qui étouffent les tirs (2). Méfait des grecs (1). Le goût d'un Shrek (1) : ce Shrek adore les mangues mais aussi les pétales épicés (2). Ne fêtez plus ce Messier (1). Bernie fustige l'EDF et Sarko cherche à l'abuser (1).

En voici donc 24 !

mercredi, juin 2 2004

vous reprendrez bien un doigt de cour (comme disait la Comtesse...)

 

"Bouts-rimés sans édition (1) ? Molière privé de ses niches (1). Ce baron nous lèse (1) ! Il provoque un intense débat avec son bagou d'imprécateur qui douille peu pour avoir de belles lettres et jouir de ventes qu'il a suscitées et menées à sa botte (4). Il parle de Panisse à Seghers (1) et vitupère : Quel est ce Bordas (1) ! Le nouvel éditeur découvre des sites et déballe des volumes qu'il a vus entoilés derrière des palettes (2, ou 3 ? mais la dernière est excellente). C'est sur les mythes que les bacheliers planchent en goûtant une fine (2). Prenez la copine d'un recteur cocu qui peint, et planchez, là, entre deux mythes (3). Les doutes de Proust (1). Pour le D day, Bush et Blair s'embarquent et défilent (1). On ressort les mythes boches (1). Des vétérans qui passent couverts de kaki se massent près d'antiques radars (2). Une ministre fadasse montre deux forteresses (1). Le Pen : Je ne sortirai plus Marine à Poissy (1)."

22 ? ben les v'la...

mercredi, mai 26 2004

comtesse

 

Il faut dire tout de suite que cette note sera éditée. La comtesse me semblant très mystérieuse ce matin, je vais devoir me pencher plus longtemps que d'habitude sur le problème. Ne voulant pas mettre la moitié des phrases en italique afin de passer le moins possible pour un con (même s'il est déjà bien tard) je vous proposerai ses perles quand j'en aurai compris quelques-unes de plus. Bref, je sens que je vais être utile professionnellement ce matin moi...

 

[edit de 9h45 environ]

voila, voila...

"Les potins sur la palme durent (1). Mondains qui dérangent et stars non cadrées (2). Pendant que des gueux s'ébranlaient (plus vite s'ébranlent les besogneux) et que des starlettes indigentes et pulpeuses montaient sur les marches en serrant les dents, les jurés tardaient à palmer des stars compassées (4+1). On en a vu délibérer des heures (1) ! Lu : Ventouses à Tanger (1) et Foire du Boutre (1). S'agit-il de ventouses sans toile et du Tanger des dures luttes (2) ? Raffarain nous réserve quelque basse fadaise (1). Des imams rêvent de beurs sans fadaises (1). Il faut une bonne troupe pour pratiquer le handball (1). Et des cracks pour aller au but (1). Des fliquettes tapent (1). Lutte sans pardon (1). Quête au Québec (1) : débauches d'organismes et de coeur avec des humanistes pleins d'honneur (2). Felipe-passion (1). Ouï à la noce où il y avait zéro tapa* (1) : Letizia, la fière altesse (mouarf), fait toujours des piges mais maintenant elle peint (2). Peu d'ibériques s'taisent (1)."

* tapa : amuse-gueule espagnol.

Bon, il m'en manque deux, j'ai honte... En voici tout de même 27 au total. Donc bonne chance à toutes et tous !!

mercredi, mai 19 2004

aide à la marche + gros poisson marin

 

pourtant c'est facile, c'était caneton !!

Hum, bon, désolé... Mais étant chez moi, je reste. Surtout que j'ai croisé cette brave Comtesse ce matin :

"Cannes mal pilotée (1). Et rustique falot usé dans la noce (2). Le ministre glabre sent venir le vent (1). Il veille sans s'assoupir, mais des intermittentes qu'il pense apaisées ont pris des baffes (2). Le maire Vert, qui fuit les petites poules, veut, sans se soucier des potins ni des rustres, voir consommée l'union de deux hommes qu'il fera opiner (4). L'union des gays excite des gens connus (1). DSK fait partie des gens fous, et Lionel est contre (1). Voila des messes bien fichues (1). Parlons de messe au café (1). Ah ! l'humilité de Dalida laissant son inepte chanson (1, et j'l'aime bien). Dalila, à l'aise dans la dêche, a transporté le sot Samson qui l'a véhiculée (2). Mariages innovant avec des cierges (1). Maquis de la Croisette (1). Des palaces ne proposent même plus leurs roussettes (1). De faux paysans s'enferment dans la Manche et picorent avant de lutter (2). Bercy a viré un ado, un ado qui tapissait (2). Un fonctionnaire voulait un autre papier (1).

Hop, 25 contrepets proposés, 24 trouvés et quelques-uns sur la fin qui ne sont plus tout jeunes, mais la Comtesse est ainsi...

mercredi, mai 5 2004

comtesse

 

voici ma chronique hebdomadaire consacrée au contrepet. La comtesse du jour est en grande forme, et certaines de ses formulations sont assez difficiles à décrypter. Alors bonne chance à tous... C'est parti :

"Luttes d'Europe (1). Ca dérange certains de donner des coups de main (1). Des folles de Chypre ont pris trop de baffes (1). Des camionneurs bataves las de grimper  des rampes en pilotant de façon veule leur Daf peuvent désormais rêver de Prague, de taper des Lettons ou de découvrir d'autres cultes dans les Pays-Bas (5). L'habitat du Sud nuit aux Dolomites* et à leurs populations déclassées (2, et la première est somptueuse). Les soudeurs des Dolomites se reclassent dans les Pouilles (2). Bush veut chasser le péché d'Irak (1). Fêlé par quelle dévastation (1) ? 1er mai : Arlette trimbale un mulet entre deux antiques logos (1). Calé derrière l'échoppe, Le Pen saisit des brins tombés (2). Sarkozy exaspère en récupérant le germe d'horribles zizanies, il est piqué** (2). Fini, les chevelus dans les mines (1).

* : double croisement de consonnes.

** : déplacement de deux lettres accolées.

En v'la une vingtaine :)

mercredi, avril 28 2004

comtesse

 

Pendant les travaux, le spectacle continue, donc c'est parti. Il y en a encore plein qui vont rien comprendre mais je réexplique pas, ça va bien.

"Futilité et mauvaise passe (1). Contrôles et dures luttes (1). On le dit fêlé après une manipulation, ce conseiller qui sait communiquer avec les grands (2). C'est après une intimidation manquée qu'on l'a vu fêlé, tranchant devant des flics et rétif aux dire de ceux qui traquaient, faute d'avoir demandé à la mineure des papiers avant de monter (4). La bielle en fer (1). Le conseiller raffole des quilles (1). Fiel et embolie (1). Fraise dans le bois (1). Vielle cassée par une ambitieuse (1). Ciel et ambiance (1). Chirac très attaqué va au clash avec Sarko, qui ne vise pas le poste de Mamère (2). Le prêtre évoque la noce et l'union (1). Lu : 'Coup de projo sur un vaccin' (1). On cause de Sidaction sans errer (1). Une épouse d'expulsé défend son droit à l'imam avec son agent (1). L'expulsé, sensible à son honneur, ne pense qu'à lapider (1).

21 pour cette semaine, et bonne chance à tous...

- page 2 de 4 -