je ne résiste pas au plaisir de remonter ici un de mes vieux billets, car le sieur gral sévit dans les commentaires, et balance des chapelets à gogo.

Avis aux amateurs, il y en a tellement que je n'ai pas le temps de tout trouver...