Après Breton, voici Borloo.

On comprend mieux pourquoi joe dalton prône la rupture.

(Pour faire pire avec les mêmes...)