Je tiens à tirer mon chapeau à Madame Royal pour avoir publié son patrimoine personnel en vue du machin à venir dans quelques mois.
Elle a dû s'en sentir obligée, vu qu'un des porte-flingues de Sarko a anonncé (d'une façon plus que cavalière néanmoins) sa tentative de filouterie via SCI interposée. Bref.


Bon, Mâme Royal a des thunes, tant mieux pour elle. Mais la question que je me pose est la suivante : quelle représentativité pense-t-elle avoir pour un électorat composé pour une bonne partie de chômistes, de profs, d'ouvriers, de RMIstes, de smicards, etc. ?
Combien de ses électeurs paient l'ISF ?
Qui va croire qu'elle arrive à comprendre les conditions de vie des milliers de précaires de ce pays ? Qui va croire qu'elle arrive à comprendre la disette qui peut être celle d'un couple de smicards (pour ne prendre que cet exemple là) ?
Et ça veut porter les couleurs de la gauche ça ?


Ah, on me dit dans mon oreille qu'elle s'en fout plutôt.


Soit.