Et c'est parti pour cette semaine :
"Les chocs des gros nippons (1). Mode subite (1, ma préférée, mais circulaire. Enfin la contrepèterie hein, pas la... Encore que si, sûrement).
Suscitant l'adhésion des gros lards, Chirac admire de gros nippons avant de chiner avec un sumo noceur que lutte sans s'agiter (4). Jacquou rêve de l'obèse sans lui emboîter le pas quand il subit en galérant l'éjection d'un petit tapis minable (3). Sarko va le moquer sans se soucier qu'on le déclare honni (1).
Les sondages simulent les vestes (1). Le prêcheur qui fait des calices (mais pas des calices pour les prolos), prêcheur à l'oeil délavé, met du vin dans ses calices (4). On trouve peu de calices dans la popote (1). Le Flore, imprégné de tartre était plein de puces (2). Simone n'était pas gênée de laisser Chartres (1).
Ces tailleurs taillent des coupons (1). Lavant leur serge ou leur liquette à Bazoches, ils se plaignent de leur peu de coupons (?). Ayant eu plein de truffes pour leurs Pâques, quelques défroqués se bidonnent devant les péchés et poussent à la roue en guettant les signes des ferventes (3)."
En voici 23, et il m'en manque 2 ou 3.