lalune

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, juin 28 2004

à la rue

Ah c'est une belle aventure Alter Echo. Encore faut-il tenir le cap...

Scores du jour : T 1 - N 1 - L 0

A la rue techniquement le gars Lalune par rapport aux deux autres ! Et y a sacrément du taf pour le combler ce putain de retard.

Bah, ça se fera... ou pas

A la pause par contre, je me défends pas mal...

mardi, juin 22 2004

Alter Echo et puis Basta !

Non, ceci n'est pas une crise égocentrique. Juste qu'hier soir se produisaient (entre autres) Alter Echo et puis Basta...

Pour les premiers, conditions difficiles. Beaucoup de bruit, du vent, un basson inégalement amplifié, un son général assez fouillis, des paroles apparemment trop peu compréhensibles ; pas sûr que ce soit une option à reconduire, les productions en extérieur. A titre perso, ce concert représente néanmoins ma meilleure prestation en public.

Pour les seconds, conditions difficiles également. Moins de bruit, autant de vent, et quelques gouttes qui te font penser à chaque morceau que c'est le dernier. Musiciens d'inégal niveau selon moi. Concernant les voix, les timbres de la chanteuse et du chanteur dans les pièces à faible accompagnement étaient délicieux. Dans les morceaux avec la section de cuivre, on n'entendait plus rien.

Sentiment d'un manque de finition dans les deux cas. A réécouter dans de meilleures conditions pour les seconds. A rejouer dans de meilleures conditions pour les premiers

Ces émotions ayant donné soif, retrouvage d'une petite bande à la Pompe à bière. Festival de croquis. Pas pressés de rentrer se coucher. Ben vi quoi, y avait pas l'feu ! Si ? A côté ? ah oui, c'est vrai...

jeudi, juin 17 2004

faites de la zic

 

vu que je pense pas avoir le temps de blogger d'ici lundi, je vais vous causer de la fête de la musique (et surtout d'un truc en particulier...).

Lundi à 19h30, Echographie en plein air (sisi), au 65 avenue des gobelins, Paris 13. (Pour les soiffards, c'est quasi en face de la Pompe à bière). Alter echo se produira donc au grand complet (ou pas du tout) pour une heure de programme.

Arrivez à l'heure car il faut être tout près pour bien entendre (le bassonniste n'ayant pas encore trouvé les moyens d'amplifier son bel objet...)

A bon entendeur (si près), salut

*ça veut encore rien dire ce post...*

mercredi, juin 16 2004

private joke

 

non rien, juste que je me faisais la rélexion que mon nouveau masque, c'était comme du silicone à avaler...

mardi, juin 15 2004

concert en photos

pour les gens qui demandaient des photos, vous en aurez en fin d'aprem, c'est promis

ce post sera donc édité dans la journée

[edit]

 

 

 

 

 

 

pas le temps de commenter, un apéro m'attend, et l'apéro c'est sacré

alors les commentaires, faisez-les vous même ;)

lundi, juin 14 2004

Echographie champêtre

 

Alter Echo joue près de l'eau,

Le long des quais, loin des autos.

Zic en plein air, moment tranquille,

Quelques p'tits airs, sans s'faire de bile.

 

Moins de repères, plus d'attention,

Dans l'atmosphère part le basson.

Deux Olivier qui prennent racine,

Malgré l'soleil et la bibine.

 

Nouvelle cette fois, y a des photos !

Notre photographe fut Elo.

Des mouettes rieuses très bien dressées,

Pas v'nues autour de nous (faire) chier.

 

Les anciens les nouveaux venus,

Disent encore que ça leur a plu.

Ils seront là, fidèle public,

Lors de la fête de la musique.

jeudi, juin 10 2004

concert en chapeau

 

Oyez, oyez. Vu que là j'ai un truc intéressant (pour moi) à dire, je reprends la parole.

D'aucuns d'entre vous ne sont pas sans connaître l'existence d'Alter Echo, trio musical et vocal, haut en couleurs (ou pas). Avant de nous produire (je n'ose dire reproduire même si nous avons déjà fait un concert...) lors de la fête de la musique (j'en reparlerai), nous jouons ce dimanche en répétition publique. Alors une répétition publique, c'est quoi ça ? Ben tout simplement un moment qui sert à régler des détails (espérons) avant un concert. C'est donc un peu comme un concert parce qu'il y a des gens, mais pas vraiment. Enfin si, il y a des gens vraiment (espérons de nouveau), mais voila quoi. Les petites imperfections (espérons pas) ne doivent pas perturber les artistes (je nous appelle comme je veux, oui madame) alors que les gros plantages, fou rire ou autre catastrophe pas naturelle seront analysés, étudiés, commentés, puis repris. Et ce sans que le public n'ait droit à trop d'objection. C'est clair comme ça ?

Donc cette représentation aura lieu au pied droit (ça porte bonheur) du pont du "Port à l'anglais", haut lieu pique-niquien et musical de Vitry sur Seine, arrêt du RER C Vitry sur seine. C'est du côté du Leclerc, pas côté Alfortville. Donc quand vous avez le Leclerc dans le dos (de toutes façons, avec Leclerc on l'a toujours dans le dos...) ben vous y êtes presque. Ohla, j'en entends déjà faire des remarques en disant qu'on joue sous les ponts, ce qui n'est pourtant pas faux. L'horaire prévu pour l'animation musicale a été arrêté. Bien fait pour lui. Ce sera donc 16h30. Pour les amateurs de soleil dominical (espérons, mais pas trop - de soleil), un pique-nique est prévu là-bas, aux alentours d'environ 12h30 - 13h. Il sera plus facile par exemple pour nous de signer les autographes avant, pour plein de raisons que je ne développerai pas, mais notamment logistiques...

La répétition-concert sera en outre interactive ! Ayant oublié hier soir de déterminer l'ordre dans lequel nous allions exécuter (et ce sans sommations) les chansons, ce sera toi cher public qui choisiras !! Quelle chance n'est-ce pas ? Tous les titres seront donc inscrits chacun sur un papier, et les volontaires pourront piocher ce que j'appellerai un bulletin dans ce que j'appellerai une urne (comme ça j'aurai au moins mis un bulletin dans une urne ce dimanche, mais je m'égare...).

Enfin voila, si vous avez des questions, n'hésitez pas à le solliciter lui, il se fera un plaisir de vous répondre !

A dimanche.

vendredi, mai 7 2004

Renaissance et... bas-rock

 

Oui, bon, ok, le titre, je l'ai depuis déjà quinze jours... Hier soir au Kibélé, renaissance d'Alter Echo, le nouveau groupe branché (enfin deux sur trois), pour sa première prestation en trio (et en formation définitive). Petite cave voûtée dans laquelle le basson sonne bien, salle comble (on joue à guichet fermé où on peut...), et de super sensations pour nous trois.

Le piano représente un apport indéniable quant à l'assise de la formation. Une chanson par-ci par là en guitare basson peut se concevoir, mais après avoir goûté au trio, il apparaît difficile voire crétin de revenir en arrière. Et puis comment on ferait pour jouer sans notre pianiste tout droit venu de New-York ?

Il semblerait en tous cas que la prestation a plu, donc les répétitions vont reprendre dès la semaine qui vient, afin d'étoffer le programme et d'affiner l'existant. Les avis à la fin étaient très variés. "Moi j'ai aimé surtout celle-ci, moi celle-là, trop de basson, pas assez de piano, trop fort les sons bizarres, pas assez de guitare, pas assez de basson", etc. Oui ben on est encore en rôdage, donc ça viendra (et il n'y a pas de 'ou pas'). Pourtant tout le monde semblait avoir apprécié dans l'ensemble, alors que demander de plus ? Oui, bon, des dates... D'ailleurs à vot' bon coeur m'sieurs dames pour les ceusses qui connaîtraient des endroits où jouer !

Concernant ma petite personne, je suis très content de ma prestation, malgré une dextérité qui a beaucoup de mal à revenir - la salope, et des babines qui ont énormément perdu de leur endurance. Endurance qui te fait croûter connement un sol aigu en fin de concert mais tant pis, c'est du live.

On vous en redira plus un de ces jours.

Hein ? quoi ? j'ai oublié de parler du bas-rock ? non, c'est pas ça, mais j'aime pas les redites. Rigolo pourtant de voir remonter les gens les uns après les autres pendant la deuxième partie...

mercredi, mai 5 2004

avancées

 

moi qui suis quelqu'un à qui il n'arrive tout de même pas grand-chose dans l'ensemble, voici que tout s'emballe !!! Le boulot va repartir au taquet, Alter Echo a vu le jour sous sa forme définitive et avance à grands pas (vous pourrez vous en rendre compte demain soir - infos chez lui) et la piste ânière devrait quant à elle se développer favorablement d'ici les prochains jours !!

Je m'demande si ça va pas me faire trop d'un coup tout ça... On verra bien !

jeudi, avril 29 2004

impressions

 

Alter Echo, Alter éclot...

Premières sensations sympatoches autour de quelques partoches.

Premières mélodies eux et moi, agréable ce son tous les trois.

Sauf si dans quelques mois Alter est clos...

vendredi, avril 16 2004

camouflage

 

z'avez vu comme je suis bien caché ? En plein concert c'est fort non ?

mercredi, avril 14 2004

prolongation

 

Une fois l'euphorie du moment passée, tu peux en arriver à te dire que bon, c'était bien mais voila, pas de quoi en faire un fromage non plus.

Pourtant, j'ai encore eu deux échos (alter) positifs hier. "C'était vraiment bien samedi hein !" Merci, merci, trop gentil les filles. Bon, ok, ces propos viennent des deux cop's à qui j'ai signé un autographe, donc c'est p'tet pas très objectif, mais ça fait bien plaisir tout de même...

Pourvu qu'ça dure...

dimanche, avril 11 2004

vu de l'intérieur...

 

Cool, plein de gens que j'aime bien sont là... L'acoustique est zarb, mais on fera avec... Vas-y mon gars, commence ! Moi je finis ma bière... Un dernier mégot avant de commencer ? bof, pas très raisonnable. Tant pis, et il reste deux chansons avant mon tour... L'est bien d'dans ce soir...  Ah, ben là je crois que c'est à toi garçon. Allez, fonce... Deux ou trois notes, l'air circule normalement, ça va le faire. Pour l'accord, il était bon tout à l'heure, alors on change rien. Et c'est parti... Bon, ça a l'air juste, ça déroule pas trop mal pour le moment. Garde tes oreilles ouvertes et fais gaffe à ce qu'il fait... Je m'demande si je fais pas un peu extra-terrestre avec mon basson sous le bras moi là... Tant pis ! ... Faudrait que je regarde le public un peu, ça se fait... Peux pas. Pas le moment de me gauffrer dans la grille. La prochaine chanson peut-être... Applaudissements... Clin d'oeil à lui. Bon, ça, c'est fait... Chaise... Cool, ma binouze est pas finie. Allez, analyse rapido la première et prépare la suivante. Quoi ? c'est déjà à moi ? Euh, je la fais durer combien l'intro de celle-là ? bah, tu verras. Ok, c'est reparti... Pfff, j'ai toujours pas regardé les gens moi. Sont gentils d'aplaudir quand même hein ! Faudra penser à sortir le nez de ta grille lalune !! P'tet la prochaine... Putain, qui a fini ma bière ? Arf, c'est moi. Zut. J'en re-commande une ? Ca va se voir. Bon, ok, après... En plus, c'est mon tour. Celle-là, faut que ça sonne énorme... Cool, tout s'est bien passé, même pas raté la fin. Grand sourire. Content d'être là moi. Allez, finis ton tour de chant et on part aux nouvelles...

'Tain, on dirait que ça plait pour de vrai... Merci les gens, ça fait plaisir tous ces encouragements... Oui, moi aussi je suis content. Ca demande à être affiné, mais au moins tout s'est bien déroulé. Pile comme je l'avais envisagé même... Assez propre, forcément hésitant, engagé, sans retenue... Reprise des sensations de la scène. Comment c'est trop bon ce manque de salive ! ... Oui, promis, pour la prochaine fois, j'essaierai d'en jouer deux de plus...

Alors un grand merci à vous toutes et tous qui étiez là hier soir. Alter Echo a vu le jour cette nuit... Et grâce à vous peut-être ne sera-t-il pas mort né ! Maintenant il reste beaucoup de travail. Ainsi débute l'autre histoire...

vendredi, avril 9 2004

concert

 

et bien non, ce ne sera pas un concert des poumons, encore que pour moi pratiquement, mais si vous n'avez jamais vu un Lalune pas fiérot fiérot, bah ça sera le moment...

Trois morceaux à jouer (on commence avec ce qu'on peut), dans un registre inhabituel avec cet instrument-là (c'est le moins que l'on puisse en dire). Avec un saxophone, j'avais déjà fait un peu de tout. Du classique, du jazz, de la variet', des conneries plein aussi et surtout ; pièces seules en concert, à deux un peu, à quatre énormément, en petit orchestre, en grand orchestre, jusqu'aux Orchestrades où on était plus de mille musiciens même... Mais au basson, jamais moins de 5 ou 6 pour le moment.

Alors c'est l'occasion. Demain soir, on sera deux, juste deux. Un qui commence à bien maîtriser son sujet, et un autre qui débutera la trouille au ventre certainement, vu la date du dernier concert effectué. C'est si loin, que je ne m'en souviens même plus ! L'occasion pourtant de voir si toutes mes belles théories sur le trac, toutes ces réflexions contre ce piège qui motive ou paralyse selon comment on l'envisage, sont toujours d'actualité. Plein de paramètres inconnus pourtant. Le volume produit dans ce petit bistrot tout en long, l'équilibre, les repères juste naissants...

Mais jouer. Seulement jouer. Jouer pour les présents, jouer pour les absents (notamment une) qui ont toujours tort mais c'est comme ça. Jouer pour son plaisir. Jouer pour retrouver le bonheur et les sensations de la scène. Jouer.

Ensuite, il faudra voir si ça plaît. Mais ça, c'est déjà une autre histoire...

page 2 de 2 -