Oui, bon, ok, le titre, je l'ai depuis déjà quinze jours... Hier soir au Kibélé, renaissance d'Alter Echo, le nouveau groupe branché (enfin deux sur trois), pour sa première prestation en trio (et en formation définitive). Petite cave voûtée dans laquelle le basson sonne bien, salle comble (on joue à guichet fermé où on peut...), et de super sensations pour nous trois.

Le piano représente un apport indéniable quant à l'assise de la formation. Une chanson par-ci par là en guitare basson peut se concevoir, mais après avoir goûté au trio, il apparaît difficile voire crétin de revenir en arrière. Et puis comment on ferait pour jouer sans notre pianiste tout droit venu de New-York ?

Il semblerait en tous cas que la prestation a plu, donc les répétitions vont reprendre dès la semaine qui vient, afin d'étoffer le programme et d'affiner l'existant. Les avis à la fin étaient très variés. "Moi j'ai aimé surtout celle-ci, moi celle-là, trop de basson, pas assez de piano, trop fort les sons bizarres, pas assez de guitare, pas assez de basson", etc. Oui ben on est encore en rôdage, donc ça viendra (et il n'y a pas de 'ou pas'). Pourtant tout le monde semblait avoir apprécié dans l'ensemble, alors que demander de plus ? Oui, bon, des dates... D'ailleurs à vot' bon coeur m'sieurs dames pour les ceusses qui connaîtraient des endroits où jouer !

Concernant ma petite personne, je suis très content de ma prestation, malgré une dextérité qui a beaucoup de mal à revenir - la salope, et des babines qui ont énormément perdu de leur endurance. Endurance qui te fait croûter connement un sol aigu en fin de concert mais tant pis, c'est du live.

On vous en redira plus un de ces jours.

Hein ? quoi ? j'ai oublié de parler du bas-rock ? non, c'est pas ça, mais j'aime pas les redites. Rigolo pourtant de voir remonter les gens les uns après les autres pendant la deuxième partie...