"COMMUNIQUE DE PRESSE OGM : Le drame de trop



L'immunité dont bénéficient les militants anti-OGM les conduit tout naturellement à poursuivre cette année encore leurs actions de menace et de destructions de parcelles.

Claude LAGORSE, exploitant du Lot à la compétence reconnue et au travail exemplaire n'a, semble-t-il, pas pu supporter l'idée d'être mis en cause par ces militants irresponsables et que ses parcelles puissent être détruites. Il s'est donné la mort.

La FNSEA et JA présentent à son épouse, à ses enfants et à l'ensemble de sa famille leurs très sincères condoléances. Ils partagent la douleur et la tristesse de tous les paysans de ce département.

Trop c'est trop ! Cet agriculteur a respecté toutes les réglementations. Il a œuvré dans le cadre légal de la production de cultures OGM. Alors, jusqu'à quand, quel autre drame doit-on encore attendre pour que la situation soit définitivement clarifiée et que justice et forces de l'ordre fassent le travail que l'on est en droit d'attendre d'eux.

Dans cet esprit, la FNSEA et JA demandent que le gouvernement prenne ses responsabilités sur ce dossier des OGM et fasse respecter la légalité."

Fin de citation du communiqué de la FNSEA.




Je ne sais trop quoi penser de ceci...
Forcément, la FNSEA gueule (mais elle sait faire que ça et du lobbying) à qui veut l'entendre que c'est la faute de ces "militants irresponsables" qui voulaient détruire les récoltes du pauvre monsieur. Alors que ce pique-nique n'avait qu'un rôle de sensibilisation.
Selon la Fédé, les militant bénéficient d'une immunité totale, etc.
Soit.

Maintenant, il est vrai que le suicide d'un homme, père de famille de surcroit, est toujours regrettable.
Cependant, la mariée n'est-elle pas un peu trop belle en l'occurence ? Que la FNSEA gueule, elle est dans son rôle, qui consiste à défendre la veuve et l'orphelin, surtout s'il a 800 ha et de gros tracteurs. (Et je raccourcis si je veux.) Mais ne faudrait-il pas intégrer un peu de prudence avant de tels propos ?
Si le suicide ne semble plus guère faire de doutes, le lien avec la manif est-il bien avéré ?
De là, découlent à mon sens d'autres questions : qu'est-ce qui pousse un paysan à cultiver des OGM ? Est-ce qu'ils ont tous la conscience tranquille ? Sans doute que non, malheureusement.
Alors plutôt que de crier au loup (une fois de plus, même si c'est facile), ne serait-il pas temps de se poser les vraies questions ? La population ne veut pas des OGM. Les paysans dans leur grande majorité non plus. Donc à part Monsanto, Bayer et quelques chercheurs fous, ça arrange qui ces productions ?
Alors oui, certains diront que c'est le seul moyen pour arriver à nourrir tout le monde. Pourtant, est-ce que quand on voit un précipice, on se dit que le seul moyen c'est de faire un pas plus grand en avant ?

Quand le paysan a dessoudé les deux inspecteurs du travail venus le contrôler, la FNSEA n'a-t-elle pas gueulé contre ces salauds d'inspecteurs qui venaient faire chier des braves paysans ? Et n'a-t-elle pas insisté en disant que oui bon c'était malheureux, mais que le brave paysan avait répondu à une impulsion malencontreuse ?
Il a pourtant été avéré que ledit agriculteur avait eu dix bonnes minutes, seul, pour reprendre ses esprits, et qu'il a mises à profit pour trouver un fusil et des cartouches...

Et même si la FNSEA gueule, la désobéissance civile existe dans ce pays, n'en déplaise aux agriculteurs. D't'façons, les agri, c'est jamais de leur faute. Quand c'est pas la météo, c'est Bruxelles, quand c'est pas Bruxelles c'est l'Amérique du Sud, quand c'est pas l'Amérique du Sud, c'est la population !

Quand l'Allemagne et d'autres pays interdisent la semence de graines transgéniques sur leurs territoires, la France (merci madame Lagarde) s'empresse d'attendre que les graines soient semées pour dire après que bon, c'est semé, on verra l'année prochaine.
L'Etat n'est-il pas alors responsable de ce suicide, plutôt que les manifestants ?
Bizarrement dans le communiqué, il n'en est pas fait mention...

Si le paysan avait semé du MON 810, je voudrais pas travailler au ministère moi...

Alors en effet, "que le gouvernement prenne ses responsabilités sur ce dossier des OGM" comme ils disent plus haut, et qu'on en cause vraiment !!!
Paske si on attend Grenelle...