Et ce pour la bonne raison que je ne le savais pas.

Suite à ton incinération, je suis remonté dans ma région parisienne d'adoption la mort dans l'âme. Enfin, si j'étais allé ailleurs, ce n'aurait pas plus été de gaité de coeur de toutes façons.

Ce soir, nous sommes allés voir une pièce de Goldoni, le Molière italien. J'avais pas envie, et puis je me suis dit que ça me ferait du bien quand même de penser un peu à autre chose.

En sortant du théâtre de l'Odéon (tonton, tonton, tontaine et tonton...), mon étoile - que j'accompagnais - me propose de rentrer à pied, ou tout du moins de marcher un peu sous la petite bruine de circonstance.
Ce que nous.

Soudain, sur un pont de la seine, vers la grand Eglise planté au milieu de Paris, mais si, tu sais, un gros machin qu'est même pas fini, auquel il manque les flêches, mon étoile me donne une petite carte, que je lis en essayant de faire en sorte que les gouttes ne l'atteignent pas trop. Elle a un air bizarre. (Pas la carte, suis donc un peu !)

Je lis.
Gloups.
Je relis.
Regloups...

Bon, pas la peine d'y aller par quatre chemins, mais je crois que tu vas de nouveau être arrière grand-mère !