Cette année, c'est pour le mariage de mon grand pote de fac.
Alors je me devais de lui écrire une chanson, je me l'étais promis, et je subodore qu'il l'attend.
Or le mariage ayant lieu samedi, je me suis dit qu'il fallait quand même un p'tit peu que je me bouge le luc.
Vu qu'il restait de la sangria de notre crémaillère (et pis entre la crémaillère récente et le mariage à venir, ça se mélange un peu tout dans ma tête mais passons...), je m'atablais hier soir en rentrant du taf, à l'ombre dans le jardin, le texte original de la "Java des bombes atomiques" du grand Boris sous le nez, pour faire comme d'hab : une chanson trafiquée mais en gardant les rimes finales.

Je me suis dit au bout d'un moment que chanter ça à 5h du mat' dans un état de fraicheur qui sera pas des plus avancés (vu la vitesse et les capacités d'articulation que demande la musique), c'est pas gagné. Mais tant pis.
En tous cas la phase 1 est terminée : la chanson est écrite ! Et j'en suis très fier. (Juste qu'il reste beaucoup moins de sangria...)
Reste la phase 2 : arriver à la chanter d'une traite sans se mettre à chialer comme un con. (Je viens de réessayer ce matin, et toujours pas capable...) Condenser bientôt 15 ans de souvenirs en une petite page A4, moi ça me secoue un peu là...
Mais bon, ça finira bien par venir non ?