Dans ma notre petite bourgade de 480 habitants, loin de plein de trucs (sauf de chez moi nous - je vais m'y faire) l'adsl arrive à pied. Par le canal. Sauf que y a pas de canal... Alors c'est la misère. Pourtant, le conseil général a décidé de lancer un appel d'offres pour trouver un prestataire qui équiperait en wi max les coins reculés de france. Dont le nôtre.
Alors normalement bientôt, je serai de nouveau sur les ondes. D'ici un bon mois sans doute quand même, parce que vu que ça débute tout juste, il doit rester une semaine avant que je ne reçoive le courrier contenant le formulaire d'abonnement, puis le temps qu'ils le reçoivent à leur tour et que des techniciens viennent installer la parable, que ça démarre, je compte un petit mi-juin.
P'tet même j'aurai les ânes avant l'internet.
En attendant, qui c'est qui aura des tomates et des fraises dans son jardin cet été ? Hum ?

Ouais, trois billets de suite, ça fait un peu boulimie, mais vu que j'ai un moment au taf et une connexion au net, je tente de rattraper le retard pris...

Pis faisez gaffe, je suis sans doute capable d'en pondre un quatrième...