Enfin c'est parti :
"Baffes qui pèsent et keufs mouillés (2).
Chaînes, horions, feux et gnons (2).
Fallait des câlins à ceux qu'on a tapés (1) ? On les a un peu cognés en pensant à nos populations, un peu brisés en les camant, un peu écrasé le pif en raillant, mais y a pas eu de bavures dans leur cas (4) : on est couverts par le Palais, et le petit Sarko souvent cité qui déballe ses fiches sans nous traiter de sous-hommes (4) ! Lutte avec Frêche (1).
Plus de poulets, plus de manne (1). Flattant les mythos car il reste le 'Clem' (1, ma préférée), Chirac a peur qu'on vole son amiante car MAM présente la poupe et fait des crasses (2). Bernie, qui voit la bouille du grand Clem, mais nulle peine de Mittal (2) : Quoi, l'amiante, c'est à l'eau, Mari (1) ?
Le papa d'Ibrahim, des souris qui huent, une vierge fait l'affaire, un Mao laid massif se gratte le pif sous les 'hourra' (5). Patins qui cognent, amateurs de glisse qui traquent, voici les Jeux des nuls que sauvent à temps une fondeuse gagnante et un qui qui aurait pu faillir dans la plus grande descente (6)."
32 en si peu de texte, on frise le record !!!