C'est fi-ni !!!
Allez hop, apu épreuves, feu de Saint-Jean à reporter à vendredi soir dans le barbecue familial, pour brûlage intensif de bouquins qui serviront plus. (Je pense en jeter un peu plus de la moitié).

Journée bizarre hier. Enquillé tout très vite, avec un exposé de 11 ou 12 minutes dans lequel j'ai pas été trop mauvais, puis discussion avec un jury pas intéressé, qui devait subir les dégâts collatéraux de la chaleur et du repas de midi : en gros, des figues molles. Pendant 20 minutes, ils m'ont posé des questions débiles ou alors des questions dont la réponse était dans mon rapport. A se demander s'ils l'avaient lu...

- Ca donne combien de litres de lait par jour une ânesse ?
- Entre un litre et demi et deux litres.

- On dit aussi étalon pour les ânes ?
- Oui.

- Selon ce qu'on donne à manger aux ânesses, ça change le goût du lait ?
- Non.
- Ah, parce que les juments oui.
- Peut-être, mais là il s'agit d'ânesses, et pas de juments...

- Vous avez lu la thèse réalisée sur le lait de jument ?
- Non, moi je travaillais sur le lait d'ânesse et la composition, même si elle est assez proche, n'est pas la même...

- Et pourquoi l'éleveur a pas choisi d'élever des juments percheronnes ? Ca donnerait plus de lait !
- Le but est de produire quelquechose d'original, qui n'existait pas, et pas de se lancer dans une production qui est peut-être plus élevée en volume mais déjà plus développée...

J'espère qu'ils auront pas trop mal pris le fait que je les envoie balader à chaque réponse ou presque. Mais bon, je regrette pas, ils essayaient de tout rapporter à leurs quelques connaissances sur le cheval et ça n'a rien à voir. Vous me croyez si je vous dis que ça m'a un peu énervé ?

Quant à la bio, ce fut plus délicat, me suis marré en écoutant la petite candidate qui passait avant moi s'enliser doucement malgré l'aide visible de l'évaluatrice. Si j'ai pas été bon, je suis quand même sûr d'un truc : j'ai été bien meilleur que la précédente. Et sans doute que la suivante, qui semblait toute paniquée aussi en voyant son sujet.
Par contre, les autotrophes et autres organites, j'avoue que c'est pas là où je suis le meilleur...

Pour en finir avec tout ça, je n'arrive pas à me faire une idée sur le résultat que cela va produire.
Si je me réfère aux oraux de mon point de vue à moi, je pense que c'est bon. Mais je n'arrive pas à savoir sur quoi ils se basent pour noter.
Idem pour mon rapport.
Quant aux écrits, je pense avoir limité les dégâts grâce aux maths.

Petit jeu de devinettes. Je vais me mettre mes notes (estimées sur rien si ce n'est mon ressenti) :
Dossier technique : 13
Epreuve pratique :10
Zootechnie - agronomie : 5
Maths : 18
Physique - chimie : 15
Rapport écrit : 12
Soutenance : 14
Discussion avec le jury : 12
Biologie : 10
Rendez-vous le 15 juillet pour vérification de mes suppositions.

Et il en reste encore pour dire que je suis pas un mec optimiste après ça ?
Non, mais là je rêve...