J'ai déjà vu des mauvais perdants, mais à ce point... Pondre un tel ramassis de conneries en si peu de mots, je me souviens pas.
Tout comme du côté du non, il y a des extrémistes du oui. Le fanatisme reste le même. Et c'est dommage.
J'ai une énorme facilité à respecter les gens qui ont voté oui sans cracher sur ceux qui votaient non. Tout comme je sais que mes amis qui ont voté oui respectaient mes arguments.
Mais le fanatisme, quel qu'il soit, je crois que j'aurai toujours du mal.