Hier soir, derniers réglages, pour que ça soit bien jeudi. Oh évidemment, ça a catouillé dans tous les coins. Comme une répétition générale quoi. Donc c'est plutôt bon signe. Alors jeudi soir, démarrer à fond, accélérer progressivement, mais vite ! Tout donner comme si c'était le dernier. Comme à chaque fois...
D'ailleurs ce sera le dernier concert avant longtemps. Peut-être le dernier tout court. Si le chirurgien me charcute trop la gueule mi-janvier, fini la zic pour moi. (dans cette phrase, un message subliminal s'est glissé à l'attention d'elle sait qui...) Me mettrai au macramé. (ça, c'est pour me faire aussi des visites avec google).
Alors faisez pas le con avec votre scalpel monsieur le toubib hein ! J'ai une carrière à finir moi !
Enfin voila, hâte d'y être, hâte de voir si tout le travail effectué permet de faire une prestation de qualité. Ou pas.
Voir si je me suis fait chier en studio avec un casque sur les oreilles pour qu'il y ait une suite, alors que je m'étais promis de jamais faire ça.
En plus, il y aura des gens importants dans la salle : vous tous qui allez venir vous divertir.
Mais un concert, c'est comme un match de rugby. Mon papa me disait toujours : ils peuvent faire tous les commentaires qu'ils veulent avant, le match c'est entre les deux coups de sifflet que ça se passe.
Juste que là y aura pas de sifflet...
Quoi ? Je m'avance ? Bah faut bien non ?