Hier, salon du cheval. Moi j'y allais pour gratouiller quelques nanous, mais quand j'ai vu écrit sur les pancartes : Village du cheval, village du poney, village de ceci, et... maison de l'âne, je me suis dit que cela serait certainement bien déséquilibré... En effet, il y avait trois pauvres nanous présents, moins que dans la plus minuscule foire aux ânes...
La surprise agréable du salon fut l'épreuve d'attelage du championnat de France. Attelages à un ou deux ânes. Faudra que je m'entraîne à ça tiens ! Mais bon, j'ai quand même découvert un magazine spécialisé dans les grandes oreilles, et j'ai pu poser mes questions merdiques de reproduction équine à des gens des Haras Nationaux. Qui ont ouvert des yeux tout grands en voyant le type de questions... Merde, ils s'occupent de reproduction de chevaux ou pas aux Haras ?
Alors je suis allé noyer mon chagrin dans diverses substances proches, à savoir dans le bâtiment d'à-côté. Susbstances de couleur rouge surtout, que l'on sert en petite quantité dans un verre, surtout lorsque l'on en goûte plein de sortes...
Par contre, qu'est-ce que c'est désagréable de grumeler... Moi qui déteste déjà en renverser, quand il s'agit de jeter...
Bref, d'humeur guillerette, (non j 'étais pas plein du tout), j'étais prêt à soutenir les p'tits bleus contre la marée noire. Ah ça, des bleus, il y en a eu, pis du sang. Et des larmes aussi. Rarement vu un match de cette intensité. Tout ça pour en prendre quand même une pleine valise...
Y a pas d'justice