Pour la première fois ce matin, je suis sorti du cours de tango le pas léger, et le sourire aux lèvres. Impression d'avoir compris ce qui était demandé, de l'avoir plutôt bien réalisé (en rapport avec mes maigres connaissances s'entend) même si la combinaison proposée n'apparaissait pas très aisée de prime abord, et surtout de l'avoir réalisé 'à deux'. Sentiment nouveau donc, que d'avoir réussi à danser 'avec' quelqu'un, pour moi qui n'aime pas cette activité à la base. Un dernier réglage post cours m'a permis d'intégrer le truc que j'avais raté.
Alors maintenant, il va me falloir essayer de retenir les différentes combinaisons d'une fois sur l'autre, afin de pouvoir les mélanger dans les cours, puis dans les milongas lorsque nous nous sentirons le courage d'aller fréquenter ces endroits. (Une milonga, c'est un bal dans lequel on danse le tango. Comme ça, vous n'aurez pas à chercher la définition du mot...)
Et puis les quelques leitmotiv de Lia, notre professeur sont assez explicites. "Torse royal, jambes canailles !" nous répète-t-elle sans cesse avec cet accent plein de soleil. C'est tout un concept en soi déjà... Et puis il y a aussi ses autres formules : "Si tu as un doute, invente !" ou "une main de fer dans un gant de velours" qui me plaisent beaucoup. Son truc, c'est de nous dire qu'elle nous apprend des enchaînements différents chaque semaine, à moduler selon l'idée et l'envie, à la place des pas de base. Sauf que les pas de base, elle ne nous les a jamais montrés !
Enfin avant d'inventer, il reste encore bien à apprendre...

Quant à la saccada, il s'agit évidemment d'un pas de tango !