(post pathétique, mais presque) :

Le ciseau frappe sec, et mon coeur et ma peau, de mes peurs intrinsèques, je porte le fardeau.

Sous l'océan de rouille, débordé par les cîmes, un vent glacé me fouille, dans son flanc je m'abîme.

Si je dois défaillir, que triste soit ma fin, qu'importe de souffrir, si l'on me tend la main.

Cargo d'acier fragile, aux multiples éclats, coquille d'huître futile, pour qui sonne le glas.

Dans cette eau qui grésille, écornant ses ferrures, mes douleurs je maquille, le bourreau me rassure.

Que chavirent la race, la mémoire et le son, que sombrent nos cuirasses, jusqu'à l'expiration.