petit point sur la situation, toujours pour quand je serai vieux...

12 décembre : déménagement.
13 décembre : arrivée des ânes au parc.
fin décembre : marchés de noel (pas terrible cette année) et installation dans la maison
janvier - février - mars - avril : travail sur les installations, livraison du matos, clôtures, isolateurs, fils, etc. Poursuite des démarches administratives.
mai : gros bug. le proprio veut pas que j'installe de point de vente sur site (soi-disant que c'est pas ça qui résoudra mes problèmes économiques).

Et là, je ne sais plus trop comment procéder. Balades refusées, point de vente refusé (en gros j'ai pas le droit d'essayer de gagner d'argent), tout ça parce que j'ai eu le malheur d'aller demander à rencontrer l'élu qui m'a accordé mon installation pour faire le point avec lui.
Depuis, je suis le vilain petit canard, et voila. Ils ont plus confiance en moi, et pour des gens qui me baladent depuis des mois sur tous les dossiers, il est assez aisé de comprendre que ce soit réciproque. Il sera bien sûr possible de remonter la pente et que tout s'arrange, mais à quel prix, et en mettant quelle énergie ! Sauf que de l'énergie, je n'en ai plus pour ces conneries.

Donc trois jours déjà à ruminer, fulminer, réfléchir, calculer, chercher des alternatives, ou me dire qu'il serait sans doute plus raisonnable de tout arrêter maintenant, avant d'avoir entrepris de nouveaux investissements qui cette fois me tueront.

c'est vraiment trop con, parce que ça fait trois ans que je me bats comme un chien avec les diverses administrations, et j'arrivais au bout du chemin. J'ai finalisé ma situation de JA, et il ne me reste qu'à transférer une entreprise dans le VdM, aller me faire connaître au comité du tourisme, et enfin, je pourrais commencer à travailler. Mais en continuant à engager des dépenses sans perspectives à court terme de recettes, j'ai beau ne pas être gourmand, ça devient assez difficile à gérer...

En tous cas, je n'ai plus beaucoup de temps pour faire mon choix. Et une fois que celui-ci sera fait, je ne pourrai plus reculer. Sans doute la décision la plus difficile de ma vie... C'est pour ça que j'ai du mal à la prendre ?

J'ai froid.