23 janvier 2009 : Bonjour, je voudrais louer ces terrains s'il vous plaît.
- Voyez avec madame machin, mais elle vous contacte.

20 mars : bonjour, je sais que vous deviez me contacter, mais j'ai vraiment besoin de ces terrains alors je me permettais de vous appeler.
- bon, on va commencer d'étudier votre dossier.

avril, mai...

juin : bonjour, j'aurais besoin d'une réponse s'il vous plaît.
- c'est normal, je vous comprends, mais rassurez-vous, monsieur truc et madame bidule vous donneront une réponse avant le 15.

20 juin : bonjour, alors, cette réponse ?
- ah mais vous savez, il faut rencontre monsieur zob, le 20 juillet, c'est lui qui décidera

20 juillet : bonjour, c'est encore moi, on m'a dit de venir vous voir.
- oui oui, je sais, vous avez bien fait, mais en ce moment c'est pas facile, j'en parle au patron le 17 août.

18 août : bonjour, je voulais savoir si vous aviez vu le patron.
- ah non, il avait pas le temps, je le vois début septembre.

9 septembre : bonjour, vous avez une réponse pour moi ?
- euh, oui, mais non. Le patron a regardé, mais il faut voir avec son assistant en fait. Il rassemble des collègues à lui le 25 septembre pour décider.
- ah ok, mais le 25 septembre, j'aurai une réponse définitive ?
- ah non, mais vous aurez une tendance forte. (véridique le 'tendance forte', c'était hier soir à 20h...)
- bon, bien, mais la réponse définitive je l'aurai quand ?
- après, mais je ne peux pas vous dire...
- merci monsieur.