Je cite les échos qui ont chopé le rapport. Même s'il y a deux pauvres bouts de lignes de changés, on devrait pas être loin du compte. Putain, dire que c'est sur ces bases qu'on va être mangés. Enfin au moins, on le saura comme ça...

1 / Se donner les moyens pour que tout élève maîtrise avant la fin de la sixième le français, la lecture, l'écriture, le calcul, le travail de groupe, l'anglais et l'informatique.
Alors ça, c'est méga novateur !! Pour la croissance des enfants, faut boire plein de lait de vache, c'est délicieux pour la santé. Les veaux, ça en boit huit litres jour, et ils prennent deux kilos de poids par jour... Donc c'est pile pour les humains. De Gaulle disait que les français étaient des veaux, Sakozy veut que les français soient dévôts. On est bien avancés...

2/ Constituer 10 grands pôles d'enseignement supérieur et de recherche autour de 10 campus, réels et virtuels, fixant les conditions d'excellence de l'ensemble du système de formation supérieur et de recherche.
Moi j'en aurais plutôt conçu 12, mais c'est perso hein...

3/ Redonner à la France tous les moyens -dont ceux de la recherche- pour prendre une place de premier rang dans les secteurs de l'avenir : numérique, santé, écologie, tourisme, etc.
Ca c'est important. Pas tant les secteurs, mais d'être premier. Si tu cherches pas à être premier, t'es pas un bon français. Faudrait trouver un truc pour qu'on soit tous ex-aequo, paske les allemands, les anglais, les chinois, les ricains, etc, tous vont vouloir être premier aussi non ? Va falloir agrandir la marche du podium, sinon, ça va pousser fort...

4/ Mettre en chantier dix Ecopolis, villes et quartiers d'au moins 50.000 habitants intégrant technologies vertes et technologies de communication.
Au niveau de la polis, ils sont à bien plus de 10. Bon, les flics arrêtent de compter toutes les plaintes depuis des années pour pas faire exploser les chiffres, mais c'est pas le sujet. Au niveau de l'éco...

5/ Entreprendre dès maintenant la mise en place du très haut débit pour tous, à domicile, dans l'espace numérique et dans l'administration.
Ah oui, parce que moi, mon wi-max est perturbé par l'arbre du voisin qui est entre ma maison et l'émetteur... Mais je viens enfin de comprendre, c'est le déploiement de la fibre optique qui va ramener le fameux point de croissance (à ramener avec les dents je rappelle, ça fait hype) qui manque.

6/ Mettre en place les infrastructures nécessaires (ports, aéroports et place financière) et accroître l'offre et la qualité du logement social.
Pas con ça. Tu ponctionnes bien les places financières, genre 1 euro par transaction de bourse effectuée, et il y aura tous les logements qu'on veut ! Mais ça doit pas être dans les propositions ça...

7/ Réduire les délais de paiement des PME par l'Etat et par les grandes entreprises à un mois à compter de la livraison et à dix jours pour la TVA.
Bon, là, rien à dire. Comme quoi je sais être raisonnable aussi. Juste que d't'façons, c'est toujours la faute de l'état quand ça merde quelque part...

8/ Créer par redéploiement une agence guidant les TPE / PME de moins de 20 salariés dans leurs démarches administratives, en leur adressant des réponses engageant l'ensemble des administrations.
Oula, et c'est qui le ministre qui va avoir la responsabilité de mettre ça en place ? dans combien de temps on enterre le truc ? Je suis prêt à prendre des paris...

9/ Renvoyer l'essentiel des décisions sociales à la négociation en modernisant les règles de représentativité et de financement des organisations syndicales et patronales.
C'est vrai que 'moderniser' le financement des organisations patronales, ça serait pas de refus. Vous avez remarqué, on ne dit plus réformer. Réformer, ça veut dire détruire en langage sarkozyste. Sauf que ça s'est vu, donc ils sont passés à 'moderniser'. Je m'demande si ça vaut vraiment le coup de mettre en oeuvre le petit 1, parce que ça fait des électeurs en moins pour Joe dalton si ils se mettent à réfléchir les loupiots. Enfin d'ici que les mioches en maternelle votent...

10/ Mobiliser tous les acteurs pour l'emploi des jeunes et imposer à toutes les entreprises et collectivités publiques de présenter chacun année un bilan de la diversité par âge, par sexe et par origine.
Pour avoir fait ce boulout quelques années, je pense que tous les acteurs sont mobilisés. C'est pas les acteurs qui manquent, c'est le travail. Et je vois pas ce qu'apportera cette obligation de présenter des bilans, etc. Sauf de la discrimination positivie ? Bah, positive ou pas, ça reste de la discrimination. Ca me fait penser au CV anonyme, je sais pas trop pourquoi...

11/ Réduire le coût du travail pour toutes les entreprises en transférant une partie des cotisations sociales vers la CSG et la TVA.
Bon, tant qu'ils n'auront pas compris que le travail n'est pas un coût mais une richesse, on n'y arrivera pas... Oh ben ça, tu peux transférer. Penser plutôt à stoper la smicardisation des emplois (15% en France quand même, on est les champions), et donner des salaires décents aux salariés qui seront ravis d'aller les dépenser...

12/ Laisser à tout salarié le libre choix de poursuivre une activité sans aucune limite d'âge en bénéficiant, à compter de 65 ans, d'une augmentation proportionnelle de sa retraite et en levant les obstacles aux cumuls emploi-retraite, et tous les dispositifs de pré-retraite.
Travailler plus (longtemps) pour travailler moins (nombreux). C'est pourtant facile à comprendre non ? Du taf, y en a pas. Mais moi petit égoïste, j'veux des thunes plus ! Alors je suis super content de pouvoir faire des heures supp'. Tellement ravi que je vais pas faire chier mon patron pour qu'il embauche plutôt. C'est pas une politique de civilisation qu'il veut Speedy S, c'est une politique d'individualisation. Et là, ben il y est. Chapeau l'artiste.

13/ Aider les commerçants et les fournisseurs indépendants à prendre part à la concurrence tout en restaurant la liberté des prix et d'installation de tous les acteurs de la distribution, de l'hôtellerie et du cinéma. L'hôtellerie et le cinéma, c'est juste parce que mettre la distribution toute seule dans l'article, ça se serait vu... Comme ça, les hyper pourront pressuriser encore plus leurs petits fournisseurs et augmenter encore leurs marges. Fallait y penser.

14/ Ouvrir très largement les professions réglementées à la concurrence sans nuire à la qualité des services rendus. Ca, ça veut dire qu'il faut faire régner la loi de la jungle partout. Et chacun sait bien qu'une entreprise privatisée fonctionne beaucoup mieux que ces vileilleries de machins publics. Là au moins, l'argent n'est pas gaspillé, les gens sont à l'heure, heureux d'aller au travail, etc...

15/ Encourager la mobilité géographique et la mobilité internationale (par une procédure plus souple de délivrance de visas aux étudiants, aux chercheurs, aux artistes, etc).
Ca c'est valable, mais juste si tu veux sortir de France. Parce que pour rentrer, y a le père fouettard Hortefeux, et vu qu'il est sur la sellette parce qu'il a pas dégagé assez de bougnoules, faudra pas trop demander de visas hein !!

16/ Considérer la formation de tous les chercheurs d'emploi comme une activité nécessitant rémunération sous forme d'un " contrat d'évolution ".
Ca, c'est pour faire passer la pilule de la radiation en cas de refus de deux offres d'emploi 'acceptables'...

17/ Sécuriser la rupture amiable du contrat de travail.
Et ta soeur ? Ton employeur te met dehors à coup de pied dans le cul, mais à l'amiable. La sécurisation, ça sera quand la police vient te chercher si tu fais du ramdam

18/ Créer des agences pour les principaux services au public, et faire évaluer tout service public par des organismes indépendants.
Et privé les organismes, ça leur montrera à ces salauds de fonctionnaires ce que c'est que de bosser pour de vrai.

19/ Renforcer les régions et les intercommunalités en faisant disparaître en 10 ans l'échelon départemental.
Bine du plaisir à celui qui mettra ça en oeuvre. Bon, je vois pas trop le rapport avec la croissance, mais il y a bien quelques conseillers généraux de droite non ? Ils vont quand même pas se laisser piquer leur fauteil, émoluements, avantages, etc. sans broncher si ?

20/ Réduire dès 2008 la part des dépenses publiques dans le PIB. Cette réduction devra atteindre 1% du PIB à partir de 2009, soit 20 milliards d'euros de réduction par rapport à la tendance, par an pendant 5 ans.
Voila. Carrément, je pense qu'il faudrait avoir le courage de supprimer la fonction publique tout court, parce que ça coûte vraiment trop cher. La justice ? Boarf, ça marche pas terrible de toutes façons. Les préfectures, y a jamais personne. Pour l'école, Acadomia ou autres seront parfaits. La santé ? Une bonne clinique ! Pour la police, quelques vigiles devraient faire l'affaire. La poste, c'est fait, l'énergie, c'est en cours, reste quoi ? la Sncf ? z'ont qu'à faire arriver leurs trains à l'heure, pis vu qu'ils sont constamment en grève, on pourra aller bosser comme ça.
Je comprends pas que personne ait proposé ça moi. Parce que là, si la Laurence voulait prendre les choses en main, la Chine aurait honte de sa croissance à côté de nous.
Lo-lo, présidente !!