Alors bon, cette retraite, ça devrait être une retraite active, mais pas de problème. Je vais enfin pouvoir avoir du fumier sur mes godasses toute la journée, et quand on est un bouseux de mon espèce, rien de mieux pour le teint (de mes bottes)...

Pendant cette retraite, je vais pouvoir (entre autres) :
- m'occuper de titichou (ce que je fais présentement, et qui permet à sa mère de dormir quelques instants).
- m'occuper de sa mère (que j'ai quand même pas beaucoup vue ces derniers mois).
- chercher un endroit où poser famille et nanous (je suis sur une piste géniale, mais rien n'est fait donc chut)
- prendre des vacances (à force de tout utiliser en stages divers pour cette histoire d'ânes ou de me les faire payer parce que je change de taf, je commançais à tirer la langue)
- développer mon activité en proposant enfin mes produits à plein de gens (parce qu'ils sont vraiment bien, sisi)
- apprendre à titichou la vie au grand air (c'est mieux que les tours et le béton à mon avis)
- etc.

Pour en revenir à la grossesse de l'étoile, c'est rigolo parce que les trois premiers mois, t'es plein de bonnes intentions et d'attentions. Quand tu vas faire des courses, tu te dis : ah ouais, ça c'est plein de fer c'est vachement bien, là c'est gavé de magnésium, super, etc.
Les trois mois suivants, tu te dis que c'est plutôt sympa, et tu essaies d'en profiter un peu en sentant que ça va pas durer.
Les trois derniers mois, tu survis...

Pas là la journée, les bestioles à gérer le soir, tu rentres à 19h et des, le temps de manger un morceau il est 21h, comme tu as transporté des brouettes toute la journée tu es mort, et à 21h30 dodo. Pour remettre ça le lendemain à 6h...

Ma vision des petits paysans a quand même bien changé ces derniers mois. Je suis tombé chez un maître de stage extraordinaire, tout comme sa famille. Ils bossent comme des tarés, pour gagner rien, mais ils sont passionnés tous les deux. Juste que son espérance de vie doit être un peu en dessous de la moyenne... Mais il aime ses vaches autant que moi mes ânes. La différence ? Il a 150 bestioles environ. Donc pas les mêmes contraintes...

Et sinon, c'est un peu à cause de lui que je suis debout à cette heure...

Heidi si tu vois rien, je te l'enverrai par mail...