Je copie-colle cite :
Smic à 1 500 euros, généralisation des 35 heures. Selon Ségolène Royal, "ce sont des idées qui ne sont pas crédibles, pas cohérentes avec le projet socialiste". L'ex-candidate socialiste à la présidentielle les a pourtant défendues pendant sa campagne. Elle a "dû les reprendre dans son pacte présidentiel", a-t-elle précisé, mercredi 20 juin, lors de l'émission Question d'info (LCP-Le Monde-France Info).

Parlant du smic à 1 500 euros brut en cinq ans, "qui est une idée phare de Laurent Fabius", Mme Royal a rappelé que la mesure n'était pas évoquée "dans sa profession de foi". Cependant, a-t-elle ajouté, "certaines mesures étaient en même temps politiquement fondées : le message politique était de dire que les socialistes sont favorables à une augmentation des bas salaires".

"LES SOCIALISTES ONT ÉTÉ EN RETARD"

Ségolène Royal a aussi estimé que l'entrée dans le gouvernement Fillon de personnalités de gauche ou issues de la diversité devait "interpeller le PS". "Cela doit faire réfléchir. Je pense que la gauche a été en retard, les socialistes ont été en retard", a-t-elle affirmé.

Evoquant l'idéologie socialiste, l'ex-candidate à l'Elysée a jugé qu'il fallait "remettre en cause un certain nombre de choses". Selon elle, il faut "tout revoir de fond en comble, y compris le vocabulaire". Elle s'est dite "favorable à ce que les militants soient le plus rapidement possible appelés à trancher une ligne et des priorités" car "sinon, il y a un risque d'inertie" et de départ des militants.
Fin de citation.

Well, well, well... (comme dit mon gars Seb)
Alors maintenant, je voudrais rajouter quelques commentaires. (z'avez vu belle maman, ça va causer politique un peu quand même là...)

"Smic à 1 500 euros, généralisation des 35 heures. Selon Ségolène Royal, "ce sont des idées qui ne sont pas crédibles, pas cohérentes avec le projet socialiste"."
Euh, comment dire ? Elles n'en faisait pas partie du programme socialiste ces mesures ? Mais si tu voulais pas porter ce programme, fallait pas postuler aux primaires !!! Je comprends bien que ça te faisait p'tet pas plaisir, mais je crois que ça avait été décidé lors de la constitution de ce fameux programme, en bureau ou en conseil je-sais-pas-quoi, je suis pas spécialiste des rouages socialistes. Il ne s'agit même pas de dire si c'est bien ou pas, juste que c'était, point. Et ton pacte présidentiel, à part te faire plaisir à toi, il n'avait quand même plus grand chose à voir avec le projet initial du parti que tu étais censé représenter, entre marseillaise, petits drapeaux et encardement bidasse.

Elle a "dû les reprendre dans son pacte présidentiel", a-t-elle précisé
c'est vrai que reprendre le projet tel qu'il était, ça devait être trop pour toi... Mais je te le redis, fallait pas y aller dans ce cas

"LES SOCIALISTES ONT ÉTÉ EN RETARD"
Et Ségolène Royal, elle a pas été en retard ? Ah ben non, elle c'est jamais de sa faute, c'est toujours les autres, cf plus loin

Je pense que la gauche a été en retard, les socialistes ont été en retard", a-t-elle affirmé.
Ben voila, c'est la faute au bon dieu, à la fatalité, aux micros qui étaient mal réglés, à la pluie, au soleil, aux communistes, écologistes et autres, un p'tit peu sans doute à sarko, mais pas à elle...

Selon elle, il faut "tout revoir de fond en comble, y compris le vocabulaire".
Juste une question : l'ordre juste et toutes ces conneries, ça vient de qui ?

Elle s'est dite "favorable à ce que les militants soient le plus rapidement possible appelés à trancher une ligne et des priorités"
là, rien de surprenant, il te faut en effet faire vite ! Parce que quand ils vont s'apercevoir à quel point ils ont été lésés (avec un grand B) les militants, ça m'étonnerait qu'ils retentent leur chance !!

"sinon, il y a un risque d'inertie" et de départ des militants.
A part justement un départ massif des militants à 2 20 balles, je vois pas ce qui peut sauver le PS en effet. T'as quelques milliers de surfers es-sondages qui prennent une carte parce que c'est pas cher et que ça fait hype, et v'lan, sarko est élu.

Mais putain, elle était imperdable cette élection bordel ! Le sarko boy's band avait un bilan déplorable (entre le CNE, les retraites, etc.), ça avait toujours changé dans toute l'histoire de cette putain de 5ème république, ben non, faut que tu te pointes avec tes petits escarpins et que tu foutes tout par terre.

Maintenant, tu nous racontes ta vie un soir d'élections. Pas de bol, la branlée que tu escomptais a pas vraiment eu lieu, alors tu passes encore pour une courge. Tu pensais pouvoir en profiter pour demander le départ de Flanby suite à la dérouillée prévue, et prendre les commandes du navire, t'as même raté ça !
Alors oui, je sais bien qu'on peut être à la fois cocu et président, mais c'est quand même pas un critère suffisant.

Surtout, ne prend pas ça pour du machisme de ma part, parce que n'importe quelle candidate qui aurait joué collectif aurait reçu mon assentiment. Mais toi, à force de toujours tirer toute la couverture à toi, tu donnes froid aux pieds à tout le monde...

Et puis quand même, la seule vraie branlée dans ces 4 tours de scrutin, c'est quand même le deuxième tour de la présidentielle. Tout le monde t'a quand même renvoyé à tes chères études ! Le spectre du borgne a laminé la gauche, et tu fais un score honorable. Mais le résultat du second tour, il est quand même pour ta pomme. Ensuite, aux législatives, c'est normal que ça se creuse vu l'écart du dernier tour de scrutin précédant. Et puis, dès que ça commence à moins causer de toi, bizarrement ça remonte...

Une élection imperdable comme celle-ci, tu peux en perdre autant que tu veux je pense. Lui propose des idées apparemment meilleures que les tiennes, et il fait de la comm' beaucoup mieux. (Ce qui compense d'ailleurs la navritude de ses propositions). Sarko ayant pris ta mesure, il te battra quand il voudra. Maintenant, si c'est le but, c'est différent...

Ca me rappelle quand même facheusement un certain Raymond P. et ses tours de France à vélo tout ça.
Sauf que lui il représentait ses grolles...