Piliers :
Pieter De Villiers (Stade Français)
Sylvain Marconnet (Stade Français)
Olivier Milloud (Bourgoin)
Jean-Baptiste Poux (Toulouse)
De Villiers et Marconnet, c'est du costaud. En espérant que Marconnet soit remis de sa gamelle au ski cet hiver, mais ça devrait aller.
Milloud, il est plus tout jeune non plus, mais fait son travail correctement. Poux, je connais beaucoup moins.
Absent : Califano. sa tournée a pas dû être jugée satisfaisante, il n'est même pas dans les supplémentaires.

Talon :
Sébastien Bruno (Sale, ANG)
Raphaël Ibañez (Wasps, ANG)
Dimitri Szarzewski (Stade Français)
Ibanez, le retraité revenu, c'est de la bombe atomique. Il vient de finir une saison exceptionnelle, un des meilleurs joueurs du championnat anglais, meilleur joueur de la finale de la H Cup, et meneur d'hommes de talent.
Les deux autres petits jeunes ne sont jamais que des doublures. J'ai pas confiance ni dans l'un ni dans l'autre. D't'façons, à part Ibanez, il y a pas de talon qui tienne la rampe dans ce pays.

Deuxième ligne :
Lionel Nallet (Castres)
Fabien Pelous (Toulouse)
Jérôme Thion (Biarritz)
Sébastien Chabal (Sale, ANG)
Nallet et Thion, c'est du top niveau, avec un petit faible pour Thion.
Pelous a été un grand deuxième ligne, mais il est vieilli, usé, fatigué comme dirait l'autre. Il est plus capitaine de rien, et avec Ibanez, pas besoin de sa présence vraiment en meneur d'hommes.
Surprise de la titularisation de Chabal en deuxième ligne, lui qui joue 8 d'habitude (ou 7 à la rigueur). C'est assez étrange. Je savais même pas qu'il pouvait jouer 4 ou 5. P'tet même lui non plus. Sans doute une façon de l'inclure d'une manière ou d'une autre dans le groupe.
Absent : Papé. Et là, choisir Pelous à la place de Papé, je comprends pas. Papé a fait une très bonne année, mais aurait du mal à se remettre de son opération. Enfin même sur une jambe, il ferait mieux que Pelous ! Bon, soit. Il est tout de même dans la liste des supplémentaires. et mon secret espoir, c'est que Pelous se casse un truc ou soit au moins indisponible. Chuis méchant hein...

Troisième ligne :
Serge Betsen (Biarritz)
Julien Bonnaire (Bourgoin/Clermont)
Imanol Harinordoquy (Biarritz)
Rémy Martin (Stade Français)
Yannick Nyanga (Toulouse)
Elvis Vermeulen (Clermont)
Déjà, Martin, j'ai jamais pu. Pourtant c'est facile : le grand machin blond couché par terre qui compte ses dents, c'est Martin. A part ça...
Betsen, plaqueur insatiable. Coûte en général trois points par match, mais réalise 300 plaquages, le ratio vaut donc.
Bonnaire et Harinordoquy, j'ai toujours autant de mal à les départager. Joueurs puissants, complets, adroits...
Nyanga, il mérite sa place. C'est un bosseur fou, le plus puissant de tous sans doute, mais moins technique, et moins 'fin'.
Quant au gars Vermeulen, c'est mon chouchou. Et pas que parce qu'il est à l'ASM. Saison de rêve, on n'a vu quasi que lui dans la finale du Top 14 contre Paris (grrrrrrrrrrrrrrr), excellent dans le tournoi, un mec à renvoyer Bonnaire ou Harinordoquy sur le banc. Rien que ça.

Demi de mêlée :
Jean-Baptiste Elissalde (Toulouse)
Pierre Mignoni (Clermont)
Mignoni (que j'aimais pas du tout avant) a fait une excellente saison, s'est très bien intégré en équipe de France, d'où son positionnement probable en premier choix dans l'équipe à ce poste.
Elissalde alterne le bon et le moins bon, mais a tout de même été retenu en numéro 2. Est botteur.
Absent : Yachvili. Y a de ça deux ans, je me disais que c'était lui le titulaire indiscutable au cul des gros. Il faisait super match sur super match, pis la bourrique a tourné le cul au foin. Ca s'est mis à dérailler, il a raté quelques sorties, sentant peut-être le souffle de Mignoni dans son dos, et pis patatra. Est tout de même dans la liste des supplémentaires.

Ouverture :
Frédéric Michalak (Toulouse/Natal Sharks, Super 14)
David Skrela (Stade Français)
Lionel Beauxis (Stade Français)
Michalak devrait sauf surprise être premier choix. il a pas joué depuis des mois (sauf quelques récents matchs suite à son retour de blessure), mais il y a tellement pas d'ouvreurs en France que même à genoux, il reste numéro 1. Point pour lui il botte, point contre lui, il a à ma connaissance jamais été associé à Mignoni. Donc encore une nouvelle charnière à prévoir en compétition... Skrela, il est sur la lancée de son tournoi, et profite du grand vide sus-cité.
Beauxis, qui devait déjà pas être du tournoi, et qui devait pas en être à cause de son jeune âge est quand même là. Je sais pas trop à quoi sert de prendre trois ouvreurs, mais...

Centre :
Yannick Jauzion (Toulouse)
Damien Traille (Biarritz)
David Marty (Perpignan)
Jauzion, c'est le plus fort, donc c'est normal qu'il soit là. Y a pas mieux en france à ce poste.
Traille, c'est plus trop ce que c'était, et Marty, je le trouve pas assez perforant. Mais y a p'tet pas mieux à se mettre sous la dent.
Je regrette quand même l'absence d'un Fritz (apparemment pas en forme) ou d'un Marsh. Ok, Marsh joue plus en nationale, mais ça m'empêche pas de le préférer à tous les autres, en 13 derrière Jauzion.

Aile :
Vincent Clerc (Toulouse)
Christophe Dominici (Stade Français)
Cédric Heymans (Toulouse)
Aurélien Rougerie (Clermont)
Au début, Laporte avait choisi d'en retenir trois et de mettre tout le monde en concurrence. Et de les faire alterner. Ce qui fut dit fut fait, mais n'arrivant pas à les départager (moi non plus d'ailleurs), il les a pris tous les 4.
Dominici, de par son expérience est un peu le capitaine des trois quarts (Non, Ibanez n'est pas le capitaine du quart restant :p), et peut jouer à l'arrière. Tout comme Heymans pour le multiposte.

Arrière :
Clément Poitrenaud (Toulouse)
Lui, je le sens pas. Il est capable de coups de génie, mais je le trouve pas fiable. Faut toujours qu'il fasse le malin en relançant de son camp ou d'autres trucs foireux.
Absent : Casta. Casta pas retenu en 2003 pour la précédente, Casta jugé pas bon sur les deux dernières déroutes contre les blacks et qui a joué 15 ans de carrière sur deux matchs ingagnables. C'est mon principal sentiment d'injustice. Plus ça va, et plus je me dis que le jour où Castaignède a déclaré ne plus vouloir botter et laisser la place de 10, il a fait une belle connerie. Parce qu'en 10, il surclassait quand même tout le monde. Je me dis que l'équipe se serait construite (entre autres) autour de lui pour cette coupe et qu'il aurait été de la précédente, Michalak étant encore trop tendre et Merceron trop cocu.


Nous y voila donc bientôt, l'été va passer vite, et les premières grosses frayeurs contre les pumas ne vont pas tarder à se profiler.

Je vous raconterai tout ça plus en détail un de ces jours.