Samedi soir, alors que j'attendais le retour de mon étoile, je m'installus dans un bistrot pour regarder comment le XV de France allait se dépétrer de son adversaire.
L'équipe proposée pouvait tenir la route. Sauf que en face, malheureusement, il y avait 15 géants, hargneux, guerriers, fin techniciens, rapides à faire peur, et opportunistes comme il n'en existe pas ailleurs dans le monde de l'ovalie.
Un plaquage raté : essai.
Une mélée avec introduction retournée : essai.
Un contre : essai.
Une interception, essai.
Un en-avant récupéré en face : essai.
Trois touches interceptées : deux essais.
Et voila comment on arrive à 47-3, sans avoir rien compris. Pourtant, ils n'ont pas démérité les petits bleus. Ils étaient plutôt affûtés physiquement, combatifs, entreprenants, mais voila. Face à des extra-terrestres, il y a pas grand-chose à faire. Ca m'a juste donné envie de pleurer. Surtout qu'ils vont devoir les affronter à nouveau samedi prochain, pour sans doute la même déroute.

Maintenant, la seule question intéressante est : Qui terminera second de la coupe du Monde...