Devant la disparition manifeste du pianiste (OOOoooOOOoooOOOoooOOOooo - ouhou ? qqun a de ses nouvelles ? Perso, j'en suis à quatre mails, trois coups de fil sur portable, un sur fixe, et deux sms, le tout sans réponses... plus 20000 spams sur son blog), et l'envie d'autre chose du guitariste, il ne me semble guère irréaliste d'annoncer la fin d'Alter Echo.
Alors oui, depuis que je suis parti à la campagne, on n'a plus trop eu l'occasion de jouer ensemble. Pis comme chacun attendait un peu que l'autre appelle (et je reconnais que j'ai guère appelé, tout accaparé que j'étais par notre installation à mon étoile et moi, des tas de trucs à faire - jardin, un mariage à préparer, vacances estivales décalées entre nous, taf nouveau, plein de petites activités chronophages qu'on s'en rend même pas vraiment compte), ça a battu de l'aile.
Alors oui, notre public fan venait épisodiquement aux concerts, mais c'est normal, on peut pas leur demander d'être là à chaque fois ! Et on avait un peu de mal à en conquérir un nouveau. Style pas porteur ? Pas trop bien fait ? Multiplicité de l'offre parisienne ? Sans doute un peu de tout ça, mais moi j'aimais bien quand même.

Alors oui, il aurait fallu qu'on puisse retrouver trois ou quatre jours ensemble, à Feucherolles ou ailleurs, pour recréer de nouvelles chansons, éviter de tourner un peu en rond, avoir des textes sous la main pour pouvoir les mettre en musique (les musiques, c'est pas ce qui manquait) et repartir pour un tour.
Mais on n'avait pas forcément les mêmes visions à long terme, et on y croyait pas tous de la même façon, faisant pour ma part cela pour pouvoir rejouer un peu de façon hebdomadaire. Faut dire que la musique au niveau professionnel, j'ai déjà donné, et plus jamais ça !
Et puis chacun commence à avoir une vie de couple stablilisée (j'espère que je trahis pas de secrets les copains !), et forcément là aussi ça rend les choses moins faciles, moins évidentes.
Donc voila, y a pas forcément à juger, on en a discuté avec Tysha, il a de nouvelles idées en tête, envisage de reprendre sous une autre forme, et quand on reprendra tous les deux (tous les trois ? plus encore ?) ce sera sans doute pour un autre style, un autre son, un alter echo quoi...
N'étant toujours pas plus porté sur la variét' qu'avant, mais ayant cependant beaucoup apprécié l'aventure même si j'ai beaucoup râlé (mais c'est dans mon cas un signe de bonne santé musicale), si on veut de moi je repartirai sans doute dans un nouveau projet. Parce que quand même, je l'aime bien ce basson même s'il m'a fait souffrir souvent.
Alter Echo m'aura au moins permis de stopper le processus de "toiled'araignisation" de ma "boite à meuh", et c'est déjà pas si mal, moi qui pensais ne plus vraiment y retoucher un jour ! J'ai conscience de mes limites (bien basses par rapport à ce que j'ai pu/su faire avec cette bête-là), mais je sais qu'avec un peu de travail (et non plus les 5h quotidiennes que j'abattais - d'où le manque à gagner évident en qualité), je peux quand même effectuer des prestations propres (pour les non-musiciens au moins) si j'essaie de m'en donner les moyens.

On verra de quoi l'avenir sera fait, mais une chose est sûre : C'est pas ma s'maine...