Envisagé d'un certain côté, ce mois de janvier 2004 aura vraiment été un mois de merde, je ne crois pas qu'il soit possible de dire autrement. Mes grandes espérances de ce début d'année sont donc provisoirement reportées. Ou pas.

D'autant plus qu'une chose est sûre : de ce même côté, février sera pire. Forcément pire...

Pour la température des mois suivants, j'espère savoir prochainement.

Bonjour chez vous.