Trop. Trop dur. Tenu deux heures. Trop de visages découverts et tellement appréciés mais perdus de vue depuis tant de temps. Tous paraissaient surpris de me voir, mais contents cependant. Certains même très contents. Très peu discuté. Beaucoup esquivé. Parce que je ne sais pas si je les reverrai, les dés en sont encore à tourner, pour un temps indéterminé. Alors trop d'un coup pour une seule soirée. Sarah, Gilles, Roz, Bruno, Franck, Nadine, Mama, etc. Et Elle. Trop belle. La plus belle même. Resplendissante. Dire moins serait mentir. Pourtant estomac noué. Rien pu manger. Submergé. Tout ce que je redoutais. Couru pour rentrer. Envie de pleurer. Envie d'exister.

Mais la faute à qui ? ben à Bibi, pour ce qui restera comme la plus grosse connerie de ma vie...

*n'a pas le coeur à parler de...*