et voila, chuis à peine levé que j'y pense déjà : l'anniversaire de ce soir. Y aura des gens que je fréquente, d'autres que j'ai rencontrés et quelque peu fréquentés, mais  dans des circonstances différentes, plus plein que je ne connais pas. J'ai  très envie d'y aller. Je n'ai pas envie d'y aller. J'ai promis d'y être alors je passerai. Juste que je ne sais pas si je tiendrai longtemps avec l'envie que j'aurai de leur hurler mon bonheur à la figure alors que je ne le pourrai pas. Bonheur de maintenant ? oui, pour sûr. Bonheur qui se poursuivra ? Je n'en ai aucune idée, je ne fais que le souhaiter. Mais pour un bonheur comme ça faut être deux, et je sais pas si on est deux. Mais tout ceci étant si difficilement explicable avec des mots que je vais laisser ceci tourner dans ma tête.

*un peu comme autour de la Terre tourne...*