ben vi, pas de raisons que ça s'arrête, hein ?
vu que je commence à assumer d'être un gland, j'ai redonné l'adresse de ce blog à quelques ami(e)s. Alors forcément, tout le monde s'inquiète plus ou moins. S'ils savaient comme c'est inutile de s'inquiéter !!! Ca leur passera avant que ça me reprenne de toutes façons, donc no souci les amis... Et puis de toutes façons, ils n'y peuvent rien, pas plus les uns que les autres.
Hier soir en rentrant, j'ai trouvé un tit sac plastique avec quelques disques et bouquins oubliés chez Elle, plus un petit mot dans lequel Elle dit qu'Elle espère plein de trucs pour moi mais où nulle part il n'est fait mention de nous (zut). C'est ma coloc qui me l'a rapporté ce sac. Dans un sens, c'est moins douloureux que si je l'avais revue. Déjà ce mot n'a toujours pas fini de me tordre le bide alors si j'avais dû la voir... Et puis c'est sympa, à la fin, Elle me demande de prendre soin de moi. Le pire, c'est que je la sais sincère en plus...C'est même pas du cynisme !!! C'est p'tet ça le plus rageant, je sais même pas.
Enfin bref, je me suis cru obligé de lui répondre pour la remercier de ça au moins, parce que bon, j'ai encore un minimum d'éducation. Je sais pas ce qu'il va devenir, mais peu importe. Avant de pouvoir lui envoyer, j'ai pas mal galéré vu que ces crétins de noos sont passés l'autre jour me donner un modem top performances, sauf qu'il marche quand il veut.
Un gonz' au téléphone ce soir m'a testé mon IP à distance, et il envoie un technicien. Sûr que le modem est en excellent état... Chuis un nazebroque du html ok, mais je sais encore à peu près cliquer là où on me dit...
Donc je disais que je lui ai passé un petit mail. Par contre, au moment de signer, j'avais des doutes. Je sais qu'Elle aura reconnu l'adresse, donc une signature n'était pas utile. Pourtant, j'ai signé lalune. C'est con non ? oui, bon, con comme..., je vous l'ai déjà faite, sorry. Je sais pas exactement pourquoi. Si Elle est curieuse, Elle m'aura déjà trouvé, si Elle ne l'est pas, pourquoi la faire chier avec ça en piquant sa curiosité ?
Elle s'est même offert un tit poème du gars Boris que je connaissais (le texte de la chanson, pas l'auteur)
"La vie, c'est comme une dent. D'abord, on n'y a pas pensé. On s'est contentés de mâcher. Et puis ça se gâte soudain, ça vous fait mal et on y tient. Et on la soigne, et les soucis. Et pour qu'on soit vraiment guéris, il faut vous l'arracher, la vie..." Voila, c'est tout à fait ça, faut l'arracher.
Mais bon, il est vrai qu'après mes 28 rdvs depuis le début de la semaine et 12h de taf dimanche, j'ai pas les idées très claires non plus, alors que je n'ai pourtant pas besoin de ça. J'espère juste que je ne leur ai pas trop dit de conneries à mes mômes dans la galère. Si ils savaient à qui ils s'adressent en ce moment, ils viendraient sûrement pas me voir les biquets. Enfin pendant ce temps-là, je pense à autre chose, c'est toujours ça de pris.
Euh, c'était quoi mon envie déjà il y a peu ? ah oui.

  • aller s'écraser sur...*