8h00, arrivage au lycée d'Amiens. (Comme demandé sur la convoc').
8h45, toujours pas de jury...
9h30, préparage de sujet. 10 minutes pour réfléchir comment répondre au sujet proposé : Rappeler les objectifs du maître de stage concernant son troupeau, présenter les bâtiments liés à l'élevage, en déduire les points faibles et les points forts, juger la situation et proposer des améliorations.
Jusque là, je sais faire. J'ai l'impression qu'on a quand même causé beaucoup plus longtemps que les 20 minutes prévues, mais étant spécialistes des vaches, ils avaient une chiée de questions à propos des ânes dont ils ne connaissaient visiblement Nadal que dalle...

- Allez nous attendre dehors, on délibère puis on passe à la partie pratique.
- ...
Début du grand moment de solitude.

Comme il pleuvait assez fortement, direction le hangar. Non, pas les machines agricoles !!!
- Bien, dîtes-moi ce qu'est ce truc et à quoi ça sert. (Charette à fumier). Quel tonnage ça peut contenir. (Y a écrit 12 tonnes sur la plaque). Comment vous feriez pour la vider ? (Euh, pas à la main, ça va être trop long, mais sinon aucune idée.)
- Et cette autre remorque, c'est quoi la différence ? Comment vous vous y prendriez pour la dételer du tracteur ? (j'ai super bien fait l'abeille, à tourner comme un fou autour de ces gros engins, mais j'ai trouvé comment la dételer, enfin je crois).
Puis vint le clou du spectacle mâame messieurs.
- Lalune (merde il connaît mon nom !!), démarrez-moi ce tracteur, me dit le gars en me tendant une clé.
J'ouvre la porte, je monte dans la cabine, je tourne la clé, embraye en cas de coup fourré d'une vitesse enclenchée et que j'ai pas vu où était le levier, et forcément : rien.
Cherchage intensif du coupe-circuit. pas de coupe-circuit dans la trotinette. Descendage du camion, inspectage de partout, trouvage du coupe-circuit. Remontage dans l'astronef, tournage de clé : zobby !
Marrade des deux profs (mais discret notez).
Posage de question aux profs, début de discussion sur les raisons d'absence d'alimentation électrique dans un moteur, tout ça pour qu'au bout d'un moment je leur dise :
- Non, vous avez quand même pas fait ça !!!
- Quoi ? (air candide des deux zigs)
Descendage un peu furieux de la soucoupe, ouvrage du capot, rebranchage de la cosse du moins qui pendait lamentablement hors de sa position normale..., re coup de coupe-circuit, tournage de clé et vroum.

Les cons, z'avaient débranché la batterie !!!

Merci lalune, rentrez bien, bonne route...

Et maintenant, j'en pense quoi moi de tout ce cirque ? Putain, je déteste qu'on me prenne pour un lapin de six semaines, y a pas à dire...

Alors les notes, ben ça peut faire de 14 à 10 pour la première épreuve, et de 10 à 3 pour la seconde...
C'est pas avec ça que je sais si j'ai encore des chances moi.
Quoi qu'il en soit, fin du premier round.
pour la suite, bien se souvenir de célèbre proverbe qui dit : âne qui pète n'est pas mort !!